La phase finale du précédent Grand Prix d’Amérique remporté en champion par Bold Eagle

La 97ème édition du championnat du monde des trotteurs, finale du Circuit Trot des EpiqE Series, s’annonce spectaculaire et indécise avec 18 compétiteurs sur la ligne de départ. La course de trot la plus convoitée de la planète nous réserve un suspense haletant.

Lauréat des deux dernières éditions du Grand Prix d’Amérique et en quête d’un triplé qui n’a plus été réalisé depuis le légendaire Ourasi, Bold Eagle devra jouer son meilleur répertoire ce dimanche pour entrer dans l’histoire du Groupe I international. Le pensionnaire de Sébastien Guarato a posé un genou à terre en s’inclinant à trois reprises au cours du meeting d’hiver, aux dépens de Bird Parker (à deux reprises) et Propulsion. Mais le fils de Ready Cash n’a pas perdu la guerre et son palmarès exceptionnel, riche de 15 Groupes I, inspire le respect. Son pilote, Franck Nivard, est par ailleurs le driver en activité le plus titré dans l’Amérique avec cinq lauriers à son actif.

Des entraîneurs fortement représentés

Cette 97ème édition devrait s’avérer très tactique avec un match dans le match entre plusieurs entraîneurs de renom. Double tenant du titre, Sébastien Guarato délègue à lui seul cinq membres de sa « Dream Team » : Bold Eagle, le rouleau compresseur Valko Jenilat (lauréat du Grand Prix de Bretagne), Billie de Montfort, Booster Winner et le vainqueur du Critérium des 5 Ans Carat Williams. Daniel Redén, révélation de la première saison des EpiqE Series, est triplement représenté avec sa meilleure « cartouche » Propulsion (vainqueur du Grand Prix de Bourgogne), Lionel et Wild Honey. De son côté, Philippe Allaire, en pleine baraka, pourra compter sur Bird Parker (en tête au challenge des EpiqE Series) et Charly du Noyer pour tenter de gagner la « Belle » pour la première fois dans le rang des entraîneurs, après avoir soulevé la coupe deux fois avec Ready Cash en tant que propriétaire.

Jean-Michel Bazire se chargera d’arbitrer les débats. Deuxième en 2017 avec Bélina Josselyn, l’homme aux 19 Sulkys d’Or, vise un quatrième trophée dans le Grand Prix d’Amérique. Pour la première fois depuis le début du meeting, l’alezane flamboyante évoluera sans ses chaussures, ce qui pourrait changer la donne. Voltigeur de Myrt dispute quant à lui son quatrième championnat du monde des trotteurs. Troisième en 2016, l’aguerri Oasis Bi est de retour sur notre sol pour son dernier grand défi.

Jour de premières

Quatre pilotes participent à leur premier championnat du monde des trotteurs. Mathieu Mottier (non-partant de dernière minute l’an passé avec Anna Mix) sera associé à Booster Winner. Göran Antonsen, le propriétaire de Lionel, a choisi d’être au sulky du fils de Love You, troisième de l’épreuve l’an passé. Daniel Olsson, qui n’a plus drivé en France depuis 2006, retrouve la cendrée parisienne avec Wild Honey. Enfin l’Etrier d’Or 2017 Alexandre Abrivard aura la responsabilité de driver Billie de Montfort, qu’il pilote pour la première fois de sa carrière.