Arrivée très serrée dans le Grand Prix d’Amérique 2019

Ambiance de feu, course indécise, suspense et émotion : le Grand Prix d’Amérique 2019 a été à la hauteur de sa réputation mondiale. 

Bélina Josselyn a remporté la 98e édition du Grand Prix d’Amérique, dimanche 27 janvier à Vincennes Hippodrome de Paris. Jean-Michel Bazire, driver et entraîneur de la jument, a marqué de son empreinte le Championnat du Monde de Trot Attelé version 2019. Looking Superb, deuxième, est également mis au point par le professionnel sarthois, de même que Davidson du Pont, quatrième. Readly Express, le tenant du titre classé troisième, a empêché « JMB » de truster le podium de l’Amérique avec ses trois protégés au départ. Le dénouement incertain et l’arrivée serrée ont offert au public une splendide compétition. Propulsion, troisième en 2018, a terminé cinquième, devant Bold Eagle, lauréat en 2016 et 2017, sixième cette année.

Jean-Michel Bazire, qui a remporté en 2018 un 20e Sulky d’Or (Champion de France des Drivers), s’est adjugé un quatrième Grand Prix d’Amérique en tant que pilote et un deuxième en tant qu’entraîneur. Cela faisait 20 ans qu’une jument n’avait pas remporté le prestigieux tournoi. Moni Maker est la dernière à avoir gagné, en 1999, drivée par un certain Jean-Michel Bazire. Belina Josselyn signe quand à elle la 20e victoire de sa carrière.