L’entourage d’Eridan est aux anges après la victoire dans le Critérium Continental

4ème épreuve qualificative au Grand Prix d’Amérique, le Critérium Continental est une course à part : c’est le seul Gr.I parmi les qualificatives et il est réservé aux jeunes 4 ans. Son édition 2018 sourit au français Eridan.

C’est un acteur principal de sa promotion depuis le début de la sélection des meilleurs trotteurs nés en 2014. Eridan décroche son premier Groupe I dans ce Critérium Continental après avoir été quintuple lauréat de Gr.II et vainqueur quelques minutes seulement du Critérium des 3 Ans l’année dernière avant d’être disqualifié. Récent bon 2ème d’Earl Simon au terme d’une belle fin de course, le partenaire de David Thomain possède une arme fatale dans son jeu : une pointe de vitesse dévastatrice. Et quand il peut la placer, comme ici au terme d’un déroulement très rythmé (partiel aux 1500 mètres : 1’05 »), ce fils de l’étalon vedette Ready Cash fait partie des trotteurs les plus rapides du circuit comme l’a rappelé son entraîneur Sébastien Guarato au micro d’Equidia. Il le fallait pour venir à bout du très véloce italien Vitruvio finalement 2ème devant Earl Simon qui a dû s’élancer depuis le couloir numéro 9. Le record de la course a été ici égalé : 1’10 »3 !

Trois ans après le succès de Bold Eagle, avant qu’il ne remporte le premier de ses deux Grands Prix d’Amérique, Sébastien Guarato signe une deuxième victoire dans le Critérium Continental. Eridan a son billet pour l’Amérique mais son entraîneur n’est pas certain de le présenter, le pensant notamment fait pour une course comme l’Elitlloppet. Du côté des propriétaires, la famille Dewulf, constants investisseurs dans les trotteurs depuis plusieurs années (ils ont acheté Eridan aux ventes), la tentation de courir la plus belle est grande. Nous verrons bien ce que décidera la team prochainement.

Le point sur les chevaux qualifiés pour le Grand Prix d’Amérique : Davidson du Pont, Délia du Pommereux, Bird Parker, Bélina Josselyn et Eridan

Visionner la course