40 000 personnes sont attendues dimanche à Paris-Vincennes

100 ans après sa première édition, le Grand Prix d’Amérique 2020 va se disputer dimanche devant des dizaines de milliers de spectateurs. Voici la liste des dix-huit candidats : il s’aligneront au départ vers 16h10.

Ils ont brillé lors de l’édition 2019

Le trio magique de Jean-Michel Bazire Belina JosselynLooking Superb et Davidson du Pont, respectivement 1ère, 2ème et 4ème de l’édition 2019 (revoir la course) sont de nouveau en lice cette année. Les ambitions sont les mêmes mais la répartition des forces est assez différente, notamment par la montée en puissance de Davidson du Pont, qualifié dès la première course de l’hiver et superbe finisseur dans le récent Grand Prix de Belgique.

Pour faire mieux que l’an dernier

Bold Eagle et Propulsion avaient dû se contenter des petites places en 2019 mais sont à la tête de palmarès exceptionnels qui leur donnent encore cette année un rôle prépondérant dans le contexte de la course. Bold Eagle va participer à son cinquième Grand Prix d’Amérique, course qu’il a épinglée par deux fois : en 2017 et 2018. Il est le trotteur français le plus riche en activité et peut même passer Timoko à ce classement en cas de belle performance dimanche. Eric Raffin, Sulky d’Or en 2019, lui sera associé : ensemble ils comptent deux succès en quatre tentatives communes. Il y a douze mois, Bold Eagle concluait 6ème juste derrière le Suédois Propulsion, qui va courir le Grand Prix d’Amérique pour la quatrième fois. Il ne l’a jamais gagné mais y a figuré. En Scandinavie, c’est la référence absolue chez les chevaux d’âge et encore plus depuis la retraite de Readly Express. Son compte en banque le prouve : avec plus de 3 millions d’euros de gains, c’est le deuxième plus riche cheval au départ.

Trois juments ont brillé en Europe ces derniers mois et vont tenter elles aussi de faire mieux qu’en 2019. Uza Josselyn (7ème) a été sacrée Championne d’Europe des Juments l’été dernier (voir article), Billie de Montfort (Non Placée) a remporté le Tour Européen du Trotteur Français et Bahia Quesnot (Non Placée) a vécu une saison 2019 incroyable partout sur la planète-courses (voir article). Ajoutons à cette belle brochette de championnes, Délia du Pommereux (Disqualifiée) qui arrive en bien meilleure forme que l’an dernier et a plu aux observateurs dans le Grand Prix de Belgique. Enfin, Valko Jenilat (Non Placé) sera le doyen de la course du haut de ses 11 ans, âge maximal nouvellement autorisé pour participer à la course. On se rappelle de son succès de prestige cet été à La Capelle (revoir la course).

Les qualifiés nouveaux venus

Si tous les trotteurs précités pourront compter sur leur expérience pour réaliser la meilleure performance possible, ce sera en revanche une grande première pour ceux qui figurent dans ce chapitre. Autre point commun : ils et elle ont tous gagné leur place en se qualifiant dans une des courses qualificatives. Tout d’abord la très populaire Chica de Joudes qui a gagné son ticket dès le Grand Prix de BretagneVivid Wise As est parvenu à ses fins dans le Grand Prix de Bourgogne alors qu’Enino du Pommereux a dû attendre le Grand Prix de Belgique (2ème) pour s’assurer sa place sur la grille de départ. Dans les Prix Ténor de Baune et Critérium Continental, il n’y avait qu’un ticket qualificatif et il ne fallait donc pas se manquer. Les démonstration de force et de vitesse d’Excellent et de Face Time Bourbon ont convaincu leurs supporters et peut-être même en ont converti certains.

La coalition étrangère

Trois trotteurs venus d’Europe complètent ce peloton de dix-huit unités : le Suédois Milligan’s School présenté par Stefan Melander, l’Italien Vitruvio et Ringostarr Treb, vainqueur en 2018 de l’Elitloppet et 7ème de l’édition 2018 du Grand Prix d’Amérique.

Voir les partants