Comme chaque année, les meilleurs trotteurs suédois viennent défier nos cracks tricolores. Seuls six d’entre eux sont parvenus à inscrire leur nom au palmarès du Grand Prix d’Amérique depuis sa création, en 1920. Mais cette année, force est d’admettre que la Suède est bien armée pour briller.

Si les « Frenchies », Timoko en tête, peuvent se targuer d’avoir brillé à plusieurs reprises dans l’Elitloppet, le Grand Prix d’Amérique suédois, il n’en va pas de même pour les trotteurs scandinaves. Lors des dix dernières éditions du championnat du monde des trotteurs, seul un compétiteur, Maharajah, est parvenu à se hisser sur la plus haute du marche du podium. Authentique champion et dauphin de Ready Cash lors de l’édition 2011, le protégé de Stefan Hultman a dû patienter jusqu’à sa quatrième tentative, à 9 ans, et sans avoir disputé une des épreuves qualificatives, avant d’être sacré.

Readly Express et Propulsion, les deux terreurs

Le profil des candidats suédois dans ce 97ème championnat du monde varie sensiblement. Trois d’entre eux, entraînés en Suède, constituent des premières chances. Né en Norvège d’un père français et entraîné en Suède, Lionel a l’avantage de l’expérience puisqu’il est le plus confirmé à Vincennes Hippodrome de Paris et qu’il dispute l’épreuve reine pour la troisième année d’affilée. Il s’était classé troisième en 2017. Quatrième l’an passé en ayant été très malheureux, Propulsion reste sur un succès dans le Grand Prix de Bourgogne et sera drivé par le dernier driver suédois vainqueur de la « Belle » : Örjan Kihlström. Quant à Readly Express, sa musique parle d’elle-même : 20 victoires et 100% de podiums. Le double champion d’Europe, évoluant sous la férule de Timo Nurmos, aura pour partenaire Björn Goop, double lauréat de l’Elitloppet avec l’inoubliable Timoko. Readly Express a validé son billet pour l’Amérique en remportant avec brio le Prix Ténor de Baune. C’est sans doute le plus « français » des concurrents suédois puisqu’à l’instar de Bold Eagle, Bird Parker et Charly du Noyer, c’est un fils de… Ready Cash.