Eric Raffin won last year with Valko Jenilat. They will be back on Sunday. ©JLL/LeTROT

Le Grand Prix de Bretagne, dimanche 18 novembre à Vincennes Hippodrome de Paris, promet un magnifique moment de sport. 15 champions vont s’affronter dans ce Groupe II où les trois premiers seront directement qualifiés pour le Grand Prix d’Amérique, dimanche 27 janvier.

1ère association

Jean-Michel Bazire en qualité d’entraîneur présentera deux chevaux au départ de ce Grand Prix de Bretagne : le triple lauréat de Groupe 1 Davidson du Pont (Prix de Sélection, Critérium des 5 Ans, Prix de l’Étoile) et la lauréate du dernier Grand Prix de France Bélina Josselyn. Il a décidé de se mettre au sulky du premier nommé et de confier la 4ème du Grand Prix d’Amérique 2018 à Gabriele Gelormini. C’est la première fois que ces deux-là seront réunis en compétition.

Les entraîneurs multi-représentés

Outre Jean-Michel Bazire, deux autres entraîneurs présentent plusieurs chevaux issus de leur écurie. Sébastien Guarato sera le plus représenté avec trois de ses pensionnaires en lice. Le tenant du titre Valko Jenilat, le lauréat du Critérium des 5 ans 2017 Carat Williams et bien sûr le crack Bold Eagle (Grand Prix d’Amérique 2016 et 2017). Philippe Allaire, numéro 2 des entraîneurs en 2018, aligne lui deux de ses protégés : le rentrant Bird Parker qui avait réalisé un superbe meeting d’hiver l’an dernier (Grand Prix du Bourbonnais, Grand Prix de Belgique et Grand Prix de Paris) et le triple lauréat de Groupe 1 Charly du Noyer.


Le visiteur

Considérant Uza Josselyn comme française, elle qui se prépare notamment à Grosbois après plusieurs séquences annuelles en Suisse, un seul visiteur est à signaler dans la liste des quinze participants : Day Or Night In. Un trotteur âgé aujourd’hui de 6 ans que nous avions découvert il y a deux hivers quand il prenait la 2ème place du Critérium Continental. Il n’a cessé depuis de prouver sa capacité à briller à Vincennes en concluant notamment 2ème du Prix Marcel Laurent 2017 puis en remportant le Prix Jean-René Gougeon le jour du Grand Prix d’Amérique (28/01/2018). Chez lui en Suède il a réalisé une belle saison ponctuée par quatre succès.

VOIR LES PARTANTS DU GRAND PRIX DE BRETAGNE 2018