1920

Naissance du Grand Prix d’Amérique en hommage à l’aide américaine accordée à la France pendant la 1ère guerre mondiale.

18

Les meilleurs trotteurs mondiaux sont réunis à Paris-Vincennes en quête du titre de Champion du Monde de trot attelé.

900 000

Le Grand Prix d’Amérique est non seulement la course au trot la mieux dotée en France, mais aussi l’une des épreuves les plus riches au monde dans cette discipline.

40 000 spectateurs

Le nombre d’amoureux du sport hippique et du cheval qui se rendent à Paris-Vincennes chaque dernier dimanche de janvier pour assister au Grand Prix d’Amérique.

50.63 km/h

La vitesse moyenne, départ arrêté réalisée par Bold Eagle et Readly Express, les lauréats des éditions 2017 et 2018 courue sur 2 700 mètres. Cette vitesse correspond à une réduction kilométrique de 1’11’’2, record à battre.

8

Le record de victoires pour un driver, détenu par Jean-René Gougeon, au sulky de Roquépine (1966, 1968), Bellino II (1975, 1976, 1977) et Ourasi (1986, 1987, 1988)

4

Le nombre de victoires obtenues par Ourasi dans le Grand Prix d’Amérique (1986, 1987, 1988 et 1990).Ce record reste inégalé.

40 millions

C’est la somme des mises jouées en euros uniquement sur la course du Grand Prix d’Amérique, ce qui en fait la course la plus jouée par les parieurs chaque année en France.

6 millions

Le nombre de tickets enregistrés sur la seule course du Grand Prix d’Amérique chaque année.

173/1

La plus grosse cote jamais enregistrée, avec Oyonnax, vainqueur de l’édition 2010 devant un autre outsider, Quaker Jet (108/1).

500

Les journalistes accrédités le jour de l’événement à Vincennes Hippodrome de Paris.

36

Le nombre de pays diffusant le Grand Prix d’Amérique sur 4 continents.